Chirurgie de la myopie

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Vivez sans myopie dès 785 CHF/œil: 75% d’économie et une technologie de pointe

opération myopie

En Suisse, des dizaines de milliers de patients parmi les centaines de milliers de myopes ont déjà opté pour une chirurgie au laser des yeux permettant de vivre sans lunettes. Environ 10’000 opérations au laser des yeux sont ainsi pratiquées en Suisse chaque année. Cette intervention dure moins d’une minute par oeil et corrige votre myopie (qui est souvent associée à un astigmatisme ou à une presbytie)

Correction myopie

La technique du LASIK est la méthode de choix depuis plus de 20 ans et a été encore améliorée (et largement remplacée) par le LASIK femtoseconde (opération 100% au laser sans bistouri) il y a 10 ans.

Voir les étapes de l’intervention LASIK femtoseconde.

Le ReLEx-smile est le traitement de dernière génération. Respectant davantage l’intégrité de la cornée car moins invasive, cette méthode, elle aussi 100 % laser, a démontré sa supériorité pour les fortes myopiesDécouvrez les avantages du ReLEx-smile. >


La myopie est due à un oeil trop long. La vision de près est nette mais la vision de loin est floue. C’est le défaut visuel le plus fréquent et une opération de la myopie au laser permet une correction de cette myopie. C’est l’opération de chirurgie réfractive la plus fréquente.

L’opération consiste en une réduction de l’épaisseur de la cornée en son centre ce qui implique que la cornée soit suffisamment épaisse pour le supporter et explique que ce paramètre soit l’un des paramètres mesurés en préopératoire.

La technique de choix est le LASIK FEMTOSECONDE (ou 100% laser). Les anciennes techniques, LASIK (avec ouverture du volet par microkératome qui est un bistouri électrique) et la PKR (ou PRK), ne sont plus recommandées. La PRK est parfois cependant la seule technique possible en cas de:

  • cornée trop fine pour y créer un volet
  • antécédent de première opération au laser de la myopie avec création d’un volet incomplet (complication lors de la découpe du volet)

L’opération de la myopie est généralement celle où l’amélioration est la plus spectaculaire. Il arrive que le patient voient déjà net en sortant du bloc opératoire. C’est le type d’intervention où le taux de succès est le plus élevé.

Il est nécessaire d’avoir au moins 20 ans (éventuellement 18 ans) et une myopie stable depuis au moins 1 an (à l’exception de petites variations, p.ex. 0,25, qui peuvent être dues à des différences entre deux appareils de mesure ou au fait que des lentilles de contact aient été utilisées récemment) pour pouvoir se faire opérer.

Découvrez les témoignages de nos patients. >

Pourquoi choisir une opération au laser des yeux avec Novacorpus ?


Questions Fréquentes (FAQs)

Comment dois-je procéder pour savoir si je peux être opéré ?
Afin de déterminer si vous pouvez être opéré, la clinique effectuera des examens préopératoires. Ces examens sont effectués à Grenoble, Amsterdam ou Istanbul. Il n’y a pas de liste d’attente, vous pouvez donc tout simplement nous dire quelle date vous conviendrait (nos cliniques sont très souples). Environ 90% des patients peuvent être opérés.

Il est important de noter que vous pouvez faire ces examens dans une clinique en Suisse afin de déterminer si vous pouvez être opéré mais les examens devront toujours également être effectués dans la clinique où l’opération aura lieu, les données collectées étant utilisées pour programmer les lasers.

Par ailleurs, ces cliniques utilisent les meilleurs lasers (opération en utilisant la technique du LASIK femtoseconde de la marque Intralase, célèbre pour être accréditée par la NASA pour opérer les astronautes ou de la marque Alcon) qui leur permettent d’opérer des patients déclarés inopérables par Lasik dans d’autres cliniques (et à qui l’on a donc proposé la pose d’implants intra-oculaires, une opération beaucoup plus invasive, ou une PRK, une technique plus douloureuse).

Pour voir les risques et les contre-indications du LASIK, consultez notre page avec toutes les questions sur la chirurgie des yeux au laser

Quelles sont les techniques utilisées ?

On distingue 4 méthodes d’opération au laser des yeux. Par ordre d’ancienneté:

1) la PRK (ou PKR), méthode actuellement dépassée car ancienne et douloureuse. Elle est quasiment abandonnée dans les grandes cliniques modernes et bien équipées. Elle reste utilisée dans un très faible pourcentage de cas ne pouvant être opérés par lasik femtoseconde.

2) le LASIK (avec ouverture d’un volet sur la cornée par bistouri électrique), méthode plus moderne mais actuellement dépassée. Elle est, elle aussi, quasiment abandonnée dans les grandes cliniques modernes et bien équipées.

3) le LASIK femtoseconde (ou LASIK 100% laser) qui est devenu le standard en termes de résultats et de fiabilité. Pour la clinique cela signifie qu’il faut pouvoir acheter un deuxième laser appelé « femtoseconde » qui ouvre le volet cornéen et n’est pas le même que celui qui sculpte la cornée pour corriger son épaisseur (qui est appelé « excimer »).

4) le ReLEx SMILE qui est un traitement de dernière génération supérieur aux autres techniques en cas de myopie forte et qui réduit considérablement la sécheresse oculaire. Cette technologie de pointe, qui nécessite un laser femtoseconde VisuMax, est moins invasive. Le ReLEx SMILE est moins contraignant et plus confortable pour le patient car il ne requiert pas de découpe de la cornée ni de second laser.

Les modèle les plus efficaces de laser femtoseconde sont les lasers femtoseconde Intralase, utilisé p.ex. chez les astronautes et le Wavelight FS 200. Pour choisir la clinique dans laquelle vous vous ferez opérer, nous vous conseillons de ne retenir QUE les cliniques équipées de ces lasers femtoseconde car cela signifie qu’elles pratiquent suffisamment d’interventions pour pouvoir investir dans la technologie la plus performante et donc la plus sûre (une bonne clinique change ses lasers au moins tous les 5 ans). C’est un gage de haute sécurité et de qualité pour vos yeux

NB: l’ancienne méthode (la PKR ou PRK) n’implique pas la création du volet cornéen mais le reste de la méthode est identique. Le LASIK femtoseconde Intralase a comme avantage de diminuer très fortement les besoins d’antidouleurs après l’opération et permet un retour à une vision nette beaucoup plus rapide. Pour ces raisons, la PRK n’est quasiment plus pratiquée dans les grandes cliniques équipées de lasers femtoseconde.

Voir les étapes des techniques utilisées:

opération yeux laser

Pour plus de réponses, veuillez consulter notre page avec toutes les questions sur la chirurgie des yeux au laser ou contactez-nous au moyen du formulaire sur la droite et nous serons heureux de répondre à vos questions.