10 questions sur l’augmentation mammaire

Vous êtes peu satisfaite de votre poitrine ? La taille ou la forme de vos seins est une source de complexes pour vous ? Vous envisagez la chirurgie esthétique pour retrouver une silhouette harmonieuse, et désirez en savoir plus sur l’augmentation mammaire ? Voici les réponses à 10 questions qui nous sont régulièrement posées concernant la pose de prothèses mammaires. Ainsi vous pourrez faire votre choix en toute tranquillité.

Bien sûr, si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter, nous y répondrons avec grand plaisir.

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire ?

L’augmentation mammaire est une opération de chirurgie esthétique qui permet d’augmenter le volume des seins ou de modifier leur forme grâce à la pose d’implants mammaires (dans la plupart des cas en silicone), que le chirurgien va venir placer sous la glande mammaire.

L’opération peut être à visée reconstructrice (par exemple après un cancer du sein) ou simplement esthétique.

Combien coûte une augmentation mammaire ?

Le prix d’une augmentation mammaire peut varier en fonction du type de prothèses utilisées, mais également de leurs formes et de leurs tailles. Pour éviter tout problème ultérieur, il est fondamental de choisir des prothèses d’excellente qualité mais cela a un certain coût. En Suisse, une opération peut coûter entre 15’000 et 16’000 CHF.

Avec Novacorpus vous pouvez faire jusqu’à 70 % d’économie par rapport à ces tarifs en choisissant une intervention à Istanbul ou en Belgique, tout en  bénéficiant d’une qualité de soins au moins identique à celle des grandes cliniques suisses.

L’augmentation mammaire est-elle prise en charge par la LAMal ?

Cela dépend des raisons pour lesquelles l’intervention est pratiquée. En général, seuls les cas de reconstruction mammaire (après l’ablation d’un sein due à un cancer par exemple) sont pris en charge par les assurances maladie. Plus largement, les cas ne pouvant être considérés comme résultant d’une maladie ou pouvant provoquer une maladie (y compris psychique) ne sont pas pris en charge.

Comment choisir son implant ?

Un premier rendez-vous avec un chirurgien permettra de prendre vos mesures (poids, taille) et d’examiner votre morphologie afin de vous aider à vous orienter vers le résultat le plus harmonieux possible. Le médecin va également recueillir vos souhaits en termes de taille et de forme de la poitrine. Il vous aidera donc à choisir entre des prothèses rondes ou anatomiques, mais également à définir une taille de bonnet.

Concernant la marque des prothèses : la sécurité des patientes est un des maîtres mots de Novacorpus. C’est la raison pour laquelle nous sommes complètement intransigeants sur le choix des prothèses mammaires avec lesquelles nos partenaires travaillent. De dernière génération, les implants en silicone du leader mondial Mentor ©, qu’ils utilisent exclusivement, répondent aux exigences et aux normes européennes de qualité et de sécurité. De plus, ils sont certifiés par les autorités sanitaires.

Enfin, nous recommandons dans la plupart des cas une enveloppe rugueuse plutôt que lisse, qui réduit notamment les risques de rotation de la prothèse ou de formation de coque. Ce point doit être néanmoins discuté avec votre chirurgien esthétique.

Combien de temps durent les implants ?

D’une manière générale, la durée de vie des implants dépend de leur qualité. On considère que les implants ont une durée de vie de 10 à 20 ans. Les implants de dernière génération, comme ceux utilisés par Novacorpus, sont toutefois beaucoup plus résistants que les autres et peuvent rester en place très longtemps. Un contrôle annuel des prothèses permettra de vérifier que l’implant est en bon état.

Comment se déroule l’intervention ?

Pour cette intervention une anesthésie générale est nécessaire. Après l’opération, selon les cas, vous pouvez quitter l’hôpital le jour même, ou avoir besoin d’y rester une nuit. L’opération en elle-même dure environ 2h30.

Les types d’incisions réalisés peuvent dépendre de la forme et de la taille des prothèses mammaires, cependant nos chirurgiens pratiquent presque exclusivement une incision sous le sein, dans le sillon, qui laisse une cicatrice beaucoup plus discrète qu’autour de l’aréole notamment. La prothèse est ensuite posée, via cette incision, sous le muscle ou sur le muscle pectoral.

Est-ce que l’intervention est douloureuse ?

Puisqu’elle est réalisée sous anesthésie générale, l’intervention en elle-même n’est absolument pas douloureuse.

Il est possible que vous ressentiez quelques douleurs dans les jours qui suivent l’opération. C’est parfaitement normal et ces douleurs disparaîtront rapidement, de plus, dans ce cas le médecin vous prescrira des antalgiques qui vous permettront de ne pas souffrir.

Il peut également être un peu difficile de lever les bras pendant quelques jours.

Quelles sont les suites post-opératoires ?

Afin de réduire les risques d’avoir un hématome ou la formation d’un œdème, des bandages sont posés immédiatement après l’intervention et sont retirés le lendemain. Des compresses sont utilisées pendant quelques jours sur la poitrine et il est conseillé de porter un soutien-gorge sans armatures pendant les jours, voire les semaines, qui suivent.

Généralement un arrêt de travail est prescrit pendant environ 5 jours, afin de vous permettre de vous rétablir dans les meilleures conditions.

Vous pourrez reprendre le sport dans le mois qui suit l’intervention, en commençant par des sports d’intensité modérée. Enfin, il faudra faire attention à bien protéger les cicatrices du soleil pendant environ 1 an.

Au bout de combien de temps peut-on voir les résultats de l’augmentation mammaire ?

Après l’intervention, il faut laisser à la peau le temps de retrouver sa souplesse. Aussi, les résultats définitifs (forme, taille, mouvement de sein) ne peuvent vraiment s’apprécier qu’au bout de 3 à 6 mois.

Cependant, avant même ce laps de temps, la plupart des patientes ont déjà un très grand sentiment de satisfaction et retrouvent rapidement la confiance en elles qui leur manquait. Ces effets positifs se voient notamment sur leur moral.

Est-il encore possible d’allaiter après avoir subi une augmentation mammaire ?

L’allaitement est possible après la pose de prothèses mammaires. Cela dit, il faut impérativement parler à votre chirurgien de votre envie de grossesse et d’allaitement dès le début de vos démarches, afin que celui-ci puisse vous orienter au mieux.


Sur le même sujet :
Où sont les cicatrices d’une augmentation mammaire ? >
Comment préparer une augmentation mammaire ? >