Tout connaître des implants capillaires pour les hommes

La perte de cheveux est un phénomène naturel qui est dû au vieillissement et qui peut concerner tout le monde à des degrés divers. Cependant, certains hommes constatent une perte de cheveux plus précoce ou plus importante.

Cela peut devenir une véritable source de complexe. Dès lors, il est normal de vouloir trouver des solutions à ce problème. Heureusement, la chirurgie esthétique en offre une efficace et sûre, dont les avancées techniques se développent de plus en plus : les implants capillaires.

Les incidences psychologiques de la perte de cheveux chez l’homme

Considérée dans la société comme un signe évident de vieillissement, la perte de cheveux peut être très difficile à vivre, notamment chez des personnes encore jeunes, qui développent des complexes lourds et une perte de confiance en eux en même temps qu’ils voient leur chevelure s’appauvrir.

Le changement d’apparence, peut parfois être relativement rapide. Crainte de perdre sa capacité à séduire, de voir le regard des autres changer, les hommes atteints de calvitie peuvent être préoccupées pour diverses raisons.

La greffe de cheveux permet alors d’avoir, en plus de la question esthétique, un réel bénéfice psychologique et donc sur la qualité de vie des patients.

Les causes de la perte de cheveux

Bien qu’existante chez la femme, la perte de cheveux (ou alopécie) est largement plus développée chez les hommes. Elle a le plus souvent des origines génétiques ou hormonales : on parle d’alopécie androgénétique.

D’autres facteurs que les facteurs héréditaires peuvent également entrer en jeu et aggraver le phénomène d’alopécie parmi lesquels :

  • une fatigue intense, appelée asthénie, peut provoquer un affaiblissement des cellules qui participent à la repousse du cheveu;
  • le stress induit une forte sollicitation de la glande hypophyse qui va libérer un cocktail d’hormones dont des androgènes, responsables de la perte de cheveux;
  • une mauvaise alimentation, notamment une déshydratation et une carence en vitamines, peuvent détériorer les racines des cheveux;
  • une carence en fer.

Il est tout à fait possible que la perte de cheveux commence chez des hommes jeunes, dès 18-20 ans. A partir de 20 ans on peut prévoir de manière assez certaine sont évolution en utilisant la classification de Norwood.

 La classification de Norwood

Cette classification, pensée dès 1950 par un médecin du nom de James Hamilton, puis revue en 1970 par le docteur Norwood, permet de répertorier les différents stades de l’évolution de l’alopécie chez l’homme.

On compte 7 stades :

  • Stade 1 : les golfes temporaux – frontaux se dégarnissent légèrement de manière symétrique.
  • Stade 2 : les golfes temporaux – frontaux continuent de se dégarnir et le toupet s’éclaircit.
  • Stade 3 : le dégarnissement des golfes temporaux – frontaux s’étend vers l’arrière. Apparition d’une tonsure (un éclaircissement au sommet du crâne).
  • Stade 4 : le dégarnissement symétrique des golfes temporaux – frontaux est plus important, la perte de cheveux sur la tonsure est complète et le toupet est développé.
  • Stade 5 : les zones dégarnies au niveau des golfes temporaux – frontaux rejoignent l’alopécie du sommet du crâne.
  • Stade 6 : on constate une perte de cheveux sous la tonsure, appelée tourbillon.
  • Stade 7 : le crâne et la zone frontale sont complètement dégarnis. Il reste des cheveux en couronne sur les tempes et la nuque.

Il est important de connaître précisément l’évolution de la calvitie puisqu’elle sera déterminante pour choisir le traitement adéquat et le champ d’action du chirurgien.

Combien coûte une implantation capillaire pour homme ?

Les prix d’une greffe de cheveux pour les hommes varient en fonction du stade auquel se trouve le patient. Si les techniques ont évolué et permettent des résultats plus esthétiques et naturels, le coût d’une intervention en Suisse reste très élevé, ce qui peut retenir de franchir le pas.

En effet, une intervention avec la méthode FUE (follicular unit extraction) que nous recommandons, coûte entre 6’500 à 20’000 CHF.

Avec Novacorpus, vous pouvez bénéficier de la compétence de médecins spécialisés en FUE et très expérimentés à des tarifs beaucoup plus avantageux. En effet, selon votre stade d’évolution, une opération dans notre clinique partenaire en Turquie revient entre 2’930 à 5’150 CHF, soit jusqu’à 75% d’économie.

 

Découvrez la greffe de cheveux chez la femme