Couronne ou implant dentaire, que choisir ?

Carie sévère, dent dévitalisée ou encore blessure, une dent très abîmée peut rapidement devenir problématique et vous devez dès lors envisager la pose d’une prothèse dentaire. Cependant, entre les différents termes utilisés par les praticiens, il est parfois difficile de s’y retrouver pour les patients. Novacorpus vous informe sur les différences entre la couronne et l’implant dentaire.

Il est très important, dans le cas d’une dent très abîmée, de ne pas laisser la situation se détériorer et d’agir rapidement pour prévenir d’éventuels problèmes ultérieurs. Cela peut en effet:

  • nuire à l’esthétique de votre sourire;
  • provoquer des difficultés à mastiquer(et par extension entraîner des problèmes gastriques);
  • entrainer une détérioration de l’os de la mâchoire;
  • abîmer les gencives.

La pose d’une prothèse dentaire est donc vivement recommandée. Dès lors, comment procède-t-on ? Selon le cas, c’est-à-dire si la racine est toujours présente (et utilisable) ou non, on peut vous proposer une couronne dentaire avec ou sans implant.

Dans quel cas pose-t-on une couronne dentaire ?

La couronne dentaire est une sorte de capuchon que votre dentiste vient poser sur une dent déjà présente ou sur un implant dentaire afin de:

  • restaurer une dent fortement attaquée par une carie;
  • recouvrir une dent cassée et restaurer sa forme d’origine;
  • éviter l’émiettement d’une dent déjà très usée;
  • embellir votre sourire.

La couronne dentaire recouvre la dent abîmée, malformée ou décolorée et la protège (notamment dans le cas d’une dent dévitalisée) contre les infections. Si la dent n’est plus là ou doit être extraite, la couronne est posée sur un implant dentaire. Contrairement au dentier, elle fait partie des prothèses fixes car vous ne pouvez pas la retirer.

Dans quel cas pose-t-on un implant dentaire ?

Si la racine de votre dent ne peut pas être utilisée car trop abîmée, alors il faut envisager de la retirer totalement et de la remplacer par un implant dentaire.

Un implant est une racine artificielle en forme de vis, qui est intégrée directement dans l’os de la mâchoire, et vient remplacer la racine manquante. Il mesure entre 6 et 16 millimètres.

implant-dentaire
Implant dentaire

Un pilier est ensuite posé et permettra d’accueillir une couronne sur l’implant (ou un bridge selon qu’il manque une ou plusieurs dents).

Quelle est la durée de vie d’une couronne et d’un implant dentaire?

Une couronne dentaire est une prothèse très solide. Le type de couronne dentaire posée par Novacorpus possède une durée de vie moyenne d’une quinzaine d’années mais il n’est pas rare que des couronnes bien entretenues puissent durer plus de trente ans. Cela dépend beaucoup de vos habitudes. De bons réflexes permettent d’allonger considérablement la durée de vie d’une couronne, jusqu’à 30 ans :

  • une excellente hygiène dentaire;
  • des visites régulières chez votre dentiste;
  • de bonnes habitudes orales (éviter de vous ronger les ongles par exemple ou de mordre dans quelque chose de très dur).

Un implant dentaire a quant à lui une durée de vie extrêmement longue. Fabriqués en titane, un métal biocompatible qui est largement accepté par le corps humain, les implants ont un risque de rejet quasiment inexistant.

Généralement, un implant est posé pour la vie.

Quels sont les prix d’une couronne et d’un implant?

Le principal problème de la pose d’implant et de couronne reste celui des prix très élevés qui sont pratiqués ici en Suisse.

Nos partenariats avec des cliniques de pointe à l’étranger nous permettent de pratiquer des tarifs très avantageux.

Prix d’une couronne dentaire avec Novacorpus

Le prix moyen d’une couronne dentaire en Suisse se situe entre 1’900 et 2’400 CHF selon le matériau utilisé.

Avec Novacorpus, la pose d’une couronne céramo-metallique est à partir de 240 CHF et la pose d’une couronne en zircone est à partir de 410 CHF.

Prix de la pose d’un implant dentaire

La pose d’un implant se divise en 2 parties : l’acte chirurgical (intégration de l’implant dans la mâchoire) puis la restauration prothétique (c’est-à-dire la pose de la prothèse sur l’implant).

Dans la plupart des cabinets, l’acte chirurgical coûte au minimum 2’000 CHF  et la prothèse revient à 1’900 et 2’400 CHF. Avec Novacorpus, la pose de la prothèse est à partir de 240 CHF et la pose de l’implant à partir de 840 CHF seulement.

Image : Spectrumfamily. Licence Creative Commons


 Tout savoir sur les couronnes céramo-métalliques