Pose implant dentaire – Implantologie

implant dentaire

En plus des conséquences esthétiques, perdre une dent peut entraîner des problèmes de déplacement et d’usure des autres dents, une perte osseuse à l’emplacement où se situait la dent ainsi que des problèmes de gencive. Des troubles digestifs peuvent également survenir en raison d’une mauvaise mastication.

Un implant dentaire est la meilleure solution pour remplacer votre dent manquante de manière permanente, mais le prix en Suisse représente souvent un budget très important. Novacorpus rend accessible la pose d’implant dans des cliniques de pointe, pour que vous n’ayez pas à choisir entre de bonnes dents et votre portefeuille.

À partir de 840 CHF seulement. Faites jusqu’à 80 % d’économie par rapport aux prix suisses. Comparez les prix >
                                                  Contactez notre équipe médicale

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine artificielle intégrée dans l’os de la mâchoire, à l’emplacement de la dent perdue.

Fabriqués en titane, les implants ressemblent à des vis. Leur longueur se situe entre 6 et 16 mm. L’organisme accepte parfaitement le titane, qui est un métal noble et léger. On dit qu’il est biocompatible. Les risques de rejet par votre corps après l’opération sont donc quasiment inexistants.

Qu’est-ce qu’une prothèse dentaire ?

Sur l’implant dentaire, le chirurgien-dentiste pose une vis de cicatrisation. Après environ 3 mois, il fixe un pilier (ou faux-moignon), prend des empreintes et fait fabriquer, par le laboratoire dentaire, une prothèse dentaire : c’est-à-dire une couronne ou un bridge qui sera cimenté sur le pilier.implant dentaire

Les avantages d’un implant dentaire

  • La sécurité: la technique de pose d’implants dentaires est éprouvée depuis de nombreuses années, le titane ne provoque quasiment jamais d’allergies.
  • Les dents adjacentes sont préservées : si l’on pose un bridge pour remplacer une dent, il faut tailler les deux dents, souvent saines, de chaque côté de la dent manquante. Avec un implant dentaire, les dents situées de chaque côté de la dent remplacée ne servent plus de piliers. Elles ne sont pas endommagées.
  • L’os de la mâchoire est préservé: la perte d’une dent entraine une rétractation de l’os de la mâchoire. Avec un implant, l’épaisseur de l’os ne se réduira pas.
  • Vous pourrez à nouveau mastiquer avec efficacité, évitant des problèmes de digestion et de santé générale.
  • L’implant fait partie de votre corps, il vous permettra de vivre avec une dent fixe.

Quelle est la durée de vie d’un implant dentaire ?

La durée de vie d’un implant est très longue: le taux de réussite est extrêmement élevé, en général 95 à 97 % des implants sont encore en place après 5 ans. La plupart des implants sont posés pour la vie.

Que devez-vous faire avant l’opération ?

Pour qu’un plan de traitement et un devis soient établis, le chirurgien-dentiste a besoin d’une radio panoramique de vos dents et éventuellement d’un scanner. Suivant l’état de santé de vos dents et l’os de votre mâchoire, la pose de l’implant dentaire peut directement avoir lieu ou des phases de pré-traitement sont nécessaires (assainissement dentaire, greffe osseuse).

Les étapes de la pose d’implant

L’opération nécessite un bloc d’implantologie moderne et un savoir-faire pointu.

Les étapes de la pose d’implant dentaire sont les suivantes:

  1. Si nécessaire, extraction des dents non récupérables
  2. Intégration de l’implant dans l’os de la mâchoire et pose de la vis
    Une fois l’implant dans l’os, le chirurgien-dentiste pose la vis de cicatrisation. Elle est retirée après un temps de cicatrisation de 3 mois (entre 6 semaines et 6 mois) pour que l’os se reconstitue autour de l’implant. Nous ne recommandons pas la mise en charge immédiate, c’est-à-dire la pose de la couronne définitive avant ce délai.
  3. Pose du pilier et prise d’empreinte
    La vis est remplacée par un pilier qui servira de base à votre prothèse. C’est la « mise en fonction ». Puis on prend une empreinte, qui est envoyée au laboratoire qui fabriquera la prothèse dans un délai de 2 à 7 jours.
  4. Essai de la prothèse
    Une fois la prothèse dentaire fabriquée, couronne ou bridge, vous l’essayez, ce qui permettra de faire quelques ajustements.
  5. Pose de la prothèse définitive
    La prothèse définitive est cimentée sur le pilier et devient solidaire de l‘implant dentaire.

Important : pendant toute la durée du traitement, vous ne serez jamais laissé sans dents ou encore avec un “trou” dans le sourire : une belle apparence à toutes les étapes est importante.
En savoir plus sur le déroulement de la pose d’implant  >

La pose d’implant fait-elle mal ?

Nos patients sont souvent agréablement surpris, l’opération étant bien moins douloureuse qu’ils ne l’imaginaient. En effet, pour la pose d’implant dentaire nous pratiquons une anesthésie locale qui dure plusieurs heures. Sur demande, une anesthésie générale est possible. Quelle que soit l’anesthésie, aucune douleur n’est perceptible tant qu’elle est active. Dès que son effet s’estompe, le relais est pris par des antidouleurs oraux.

S’il y a intervention sur la gencive, nous ajoutons des anti-inflammatoires et des analgésiques qui rendent cette période tout à fait tolérable.

Prendre rendez-vous pour une consultation

Quelles sont les contre-indications à l’implant dentaire ?

Contre-indications absolues :

  • maladies cardiovasculaires ;
  • cancers en évolution ;
  • allergies aux anesthésiants ;
  • transplantation d’organe en attente ;
  • SIDA et autres maladies immuno-dépressives ;
  • certaines maladies de l’os de la mâchoire ou un manque d’os qu’une greffe ne compenserait pas
  • sclérose en plaque ;
  • patient de moins de 17 ou 18 ans (la mâchoire n’ayant pas terminé sa croissance).

Contre-indications relatives :

  • modification de la coagulation sanguine (hémophilie) ;
  • diabète déséquilibré ;
  • insuffisance rénale non contrôlée ;
  • grossesse ;
  • tabagisme, alcoolisme et toxicomanie : il est nécessaire d’arrêter 7 jours avant et après l’intervention ;
  • quand l’état général du patient, physique ou psychique, est trop fragilisé.
En savoir plus sur les contre-indications à la pose d’implant >

Y a-t-il des risques de complications ?

Les complications sont heureusement rares. Outre la possibilité d’une infection ou quelques douleurs auxquelles nous remédions par le traitement adapté, il arrive, notamment chez les fumeurs et certains patients souffrant de bruxisme, que l’implant soit perdu.

Nous sélectionnons très rigoureusement nos dentistes afin d’éviter les complications. Ils sauront vous donner toutes les indications nécessaires à un bon suivi.

8 Bonnes raisons de choisir Novacorpus


Résultats après pose d’implant

Photo implant dentaire avant après
Pose d’un implant dentaire avec couronne en zircone

Voir d’autres photos de nos patients >


Prix d’un implant dentaire

Vous faire opérer dans nos cliniques partenaires en Espagne et en Hongrie, après consultation à Genève ou Zurich, vous permet de réduire considérablement le prix de votre chirurgie dentaire, pour une qualité de soin et d’accueil qui n’est plus à démontrer.

Le coût du traitement est divisé en deux, la chirurgie elle-même d’une part, soit l’installation de l’implant dentaire, et la restauration prothétique d’autre part, qui est la fabrication de la prothèse, (couronne ou bridge).

Prix implant
dentaire
avec
Novacorpus

Prix implant
dentaire
Espagne avec
Novacorpus

Prix implant
dentaire
Hongrie avec
Novacorpus

Prix implant
dentaire
Suisse
(prix habituel)

Implant Dentaire
(avec vis et pilier)
dès 980 CHFdès 840 CHF2’000 CHF
Mise en fonctionGratuiteGratuite250 CHF
Prothèse dentaire
(couronne sur implant
céramo-métallique)
dès 365 CHF240 CHF1’900 CHF
Prothèse dentaire
(couronne sur implant
100% céramique=Zircone)
dès 520 CHF410 CHF2’400 CHF
Greffe osseusevarie selon l’importance (contactez-nous pour plus de détails).
Comblement de sinus.varie selon la méthode (contactez-nous pour plus de détails).

Vos questions

Quand puis-je reprendre le travail ?

La plupart de nos patients peuvent recommencer à travailler 2 à 3 jours après l’intervention.

Fumer est-il mauvais pour ma pose d'implant dentaire ?

Fumer a des effets négatifs sur la cicatrisation, notamment en la retardant, la nicotine rétrécissant les vaisseaux sanguins. De plus le tabac, en rendant moins actives les cellules immunitaires chez les fumeurs, favorise les risques d’infection. Enfin, le tabac rend plus fréquentes les maladies des gencives, ce qui peut provoquer un manque d’os autour de l’implant. Fumer augmente donc les risques de perte de l’implant.