Réduction mammaire

réduction mammaire opération

La réduction mammaire consiste en une réduction du volume du sein associée à un lifting mammaire. Elle nécessite une courte hospitalisation. Novacorpus vous permet de bénéficier d’une opération des seins dans une clinique de très haut niveau à des tarifs avantageux. Faites jusqu’à 75% d’économie par rapport aux prix  courants.

Prix d’une réduction mammaire

Novacorpus vous permet de faire ces opérations à un coût beaucoup plus bas qu’une réduction mammaire en Suisse en vous proposant des chirurgiens soigneusement sélectionnés selon des stricts critères de qualité.

Pays

Prix réduction
mammaire
avec
Novacorpus

Prix habituels Suisse
réduction mammaire

à qualité égale

Vos économies

Belgique
7’235 CHF
18’000 CHF
Jusqu’à
CHF 14’010
soit 75%
d’économie
Turquie

3’990 CHF
(tous les transferts &
garantie frais de
complications inclus)

Quand recourt-on à une réduction mammaire?

C’est le cas lorsque la poitrine est trop développée. On parle alors d’hypertrophie mammaire lorsque le volume des seins est trop important. Cela peut être une notion relative et il faut se baser sur la morphologie globale de la patiente. Elle s’accompagne souvent d’une ptose mammaire (affaissement des seins) et parfois d’une différence de volume entre les seins.

On peut recourir à une réduction mammaire pour des raisons esthétiques et/ou médicales. L’hypertrophie mammaire gêne la pratique de certains sport et peut avoir des conséquences dommageables tels que mal de dos, douleurs au niveau du cou, des épaules. Ce phénomène peut avoir un impact psychologique sérieux chez certaines femmes.

Si au moins 500g de glande mammaire sont retirés de chaque sein, l’intervention donne lieu à une participation financière de l’assurance maladie.

Principes de l’opération

L’intervention chirurgicale aura 3 buts :

  • diminuer le volume des seins
  • corriger une éventuelle l’asymétrie
  • corriger l’affaissement de la poitrine, la ptôse et éventuellement l’asymétrie.

Contrairement au lifting des seins, la réduction mammaire implique une ablation du tissu mammaire en excès.

La peau en trop doit ensuite être enlevée afin d’assurer une bonne tenue et un joli galbe aux seins. Les berges de la peau sont ensuite suturées, ce qui explique la présence de cicatrices. Celles-ci sont présentes autour du mamelon, entre le mamelon et le pli sous le sein et, le plus souvent, dans le pli sous le sein. Leur forme est celle d’une ancre de marine ou de T inversé. Elles s’estompent sans toutefois disparaître complètement, au cours de la première année.

Le déroulement d’une augmentation mammaire

Avant l’opération

Un bilan-pré opératoire est effectué puis une consultation a lieu avec le médecin-anesthésiste.

Préparation

Un bilan radiographique des seins est prescrit dans certains cas, selon les antécédents et l’âge de la patiente.

  • Il est fortement conseillé de réduire sa consommation voire d’arrêter de fumer au moins 2 mois avant et après l’intervention. En effet, fumer accroit les risques de complications après toute intervention chirurgicale. Cela peut-être l’occasion de stopper définitivement le tabagisme, n’hésitez-pas à en parler à votre médecin.
  • L’interruption d’une contraception orale (pilule) peut être demandée.
  • La prise de médicament contenant de l’aspirine doit être suspendue pendant les 10 jours avant l’intervention.

L’opération

L’intervention, sous anesthésie générale, dure de 2h à 3h.

Le chirurgien réalise deux incisions, d’abord autour de l’aréole, puis une seconde verticalement, de l’aréole jusqu’au pli sous le sein. Ensuite il retire le tissu mammaire et la peau en excès, avant de redraper la peau et de replacer le mamelon et l’aréole.

Un pansement modelant est confectionné. Une hospitalisation de 48h est à prévoir.

Quand juger du résultat et qu’attendre de l’intervention ?

réduction mammaire avant après opération

Comme toute intervention chirurgicale, une réduction mammaire ne donnera un résultat définitif que 12 mois après l’intervention mais une amélioration significative est immédiatement visible. La plupart du temps, la forme des seins ne peut être définitivement évaluée qu’au bout d’un an après l’intervention.

Dans la grande majorité des cas la poitrine a un galbe joli et naturel. Une amélioration de la perception de son propre corps par la patiente est le plus souvent présente. En dehors de l’aspect esthétique, l’intervention a un impact positif sur d’éventuelles douleurs dorsales et la facilité à pratiquer certains sports . La réduction mammaire a aussi des effets positifs sur l’équilibre du poids de la patiente, sa pratique sportive et sur le plan psychologique.

Les seins doivent être surveillés à raison d’une consultation tous les 3 à 6 mois.


“Le fait de passer par Novacorpus était un avantage : organisation de tout !!! C’est parfait. Le prix total est moins cher que chez nous. Je recommande Novacorpus pour leur disponibilité. Ils inspirent confiance.”

Mme S.A.

Informations sur l’augmentation mammaire Informations sur le lifting mammaire