Liposuccion

liposuccion

La liposuccion vous permet d’affiner votre silhouette en supprimant les excès de graisse qui résistent aux régimes et aux efforts. Si la technique est très efficace, son prix est souvent un frein pour les patients en Suisse. C’est pourquoi Novacorpus vous permet de bénéficier d’une liposuccion dans des cliniques de haut niveau à l’étranger, pour un prix très avantageux par rapport aux prix en vigueur en Suisse.

Prix d’une liposuccion: faites jusqu’à 75% d’économie

Grâce à Novacorpus, vous pouvez bénéficier des techniques d’opération les plus pointues pour votre chirurgie esthétique, à un tarif bien plus avantageux qu’en Suisse, dans des cliniques haut de gamme à l’étranger. La première consultation a lieu à Genève ou Zurich.

Nos cliniques

Prix
liposuccion

Novacorpus

Prix habituel
Liposuccion
Suisse

Vos économies

Belgique
2’940 à 4’965 CHF
4’000 – 15’000 CHF
Jusqu’à 11’410 CHF
75%
d’économie.

Turquie 2’490 – 3’590 CHF
(tous les transferts &
garantie frais de
complications inclus)

Pourquoi recourir à la liposuccion?

Une liposuccion (aussi appelée lipoaspiration ou liposculpture) permet de perdre de la graisse à des emplacements ciblés qui résistent à tout régime et d’affiner ainsi votre silhouette. Les hommes comme les femmes peuvent bénéficier d’une liposuccion.

Certains excès de graisse localisés ne disparaissent pas malgré les régimes alimentaires et les exercices physiques. Leur présence peut parfois être mal vécue voire être à l’origine de complexes chez certaines personnes. La liposuccion ou lipoaspiration permet de supprimer cette surcharge graisseuse localisée de manière définitive.

Elle ne constitue cependant pas une méthode d’amaigrissement, de traitement du surpoids ou de l’obésité: on conseillera à la (au) patient(e) désirant perdre du poids et le stabiliser, de passer par une révision de ses habitudes alimentaires et plus largement de son hygiène de vie. Il n’est pas possible d’opérer une personne obèse.

Principes de la liposuccion

La liposuccion a été mise au point en 1977 par le Dr Yves-Gérard Illouz. La graisse est aspirée par une canule (tube) disposant de plusieurs orifices, reliées à un circuit dans lequel est créée une pression négative. En même temps de l’eau (du sérum physiologique) est introduite par la canule dans les régions à traiter. Les mouvements de la canule détachent la graisse qui se mélange avec l’eau, qui est alors aspirée en dehors du corps.

La graisse éliminée ne peut pas réapparaitre car les cellules adipeuses (stockant la graisse) n’ont pas la possibilité de se dédoubler. Elle peut cependant réapparaître ailleurs en cas de prise de poids.

Une liposuccion peut être pratiquée à différents endroits du corps mais les liposuccions les plus fréquentes sont les suivantes:

L’intervention n’est pas prise en charge par l’assurance maladie.

Avant l’opération

Un bilan préopératoire est effectué puis une consultation a lieu avec le médecin-anesthésiste.

Préparation

  • Il n’est pas nécessaire d’arrêter de fumer mais il est conseillé de le faire au moins un mois avant et après l’intervention. En effet, fumer accroit les risques de complications après toute intervention chirurgicale. Cela peut être l’occasion de stopper définitivement le tabagisme, n’hésitez-pas à en parler à votre médecin.
  • La prise de médicament contenant de l’aspirine doit être suspendue pendant les 10 jours avant l’intervention.
  • en prévision de l‘anesthésie générale, il peut être demandé de ne rien manger ni boire dans les 6 heures précédant l’intervention.

Déroulement d’une liposuccion

Nous ne recommandons ni les anesthésies locales (en dehors de petites corrections très localisées) ni les sédations (anesthésie locale + somnifère) car l’anesthésie générale présente, en comparaison, le triple avantage de permettre:

  • une relaxation complète des muscles de la (du) patient(e) permettant de mieux aborder les différentes zones et donnant donc un meilleur résultat;
  • une absence totale de douleurs pendant l’intervention;
  • une grande sécurité en raison des progrès de l’anesthésie.

Selon la quantité de graisse à aspirer et le nombre de zones concernées, l’opération peut durer de 20 min à 3 heures. La durée de l’hospitalisation varie selon l’importance de la liposuccion entre un séjour ambulatoire (sortie le soir même) et 3 jours.

Les incisions, discrètes, mesurent de 2 à 3 mm et sont le plus souvent dissimulées dans un pli de la peau et quasiment invisibles par la suite.

La qualité de la peau

La qualité de la peau est l’un des facteurs déterminant la quantité de graisse extraite. Plus elle est souple, plus on pourra enlever de graisse sans que la peau pende après l’intervention. Ce point fera l’objet de toute l’attention du chirurgien lors de la consultation préopératoire afin de déterminer ce qui est possible et réaliste.

Si la peau risque de pendre après la liposuccion, une abdominoplastie (opération de tension des muscles et de la peau du ventre) ou un lifting des bras ou des cuisses peut être proposée avant l’intervention. 4 litres de graisse aspirée en une séance est une quantité normale.

Le résultat

On considère qu’on peut perdre jusqu’à 2 tailles de vêtement avec une liposuccion. Le résultat peut être définitivement apprécié au bout de 6 mois, donnant une grande satisfaction dans la majorité des cas. Les surcharges graisseuses ont disparu et la peau a retrouvé une rétractation notable.

Une légère liposuccion supplémentaire, sous anesthésie locale, peut parfois être requise afin de corriger de petites imperfections, comme des irrégularités de surface.


“Je voulais vous remercier pour votre travail et conseils. Mon séjour ainsi que mon opération se sont très bien passés. Voila maintenant un peu plus de 3 semaines que je me suis faite opérée et je suis très contente du résultat (ainsi que mon mari). 😉

La cicatrisation se passe normalement et les cicatrices sont très belles et discrètes. 😉
Tout s’est très bien passé en Belgique et je vous remercie pour tout vos bon soins.”

Mme F. P.

Informations sur l’abdominoplastie