Espagne

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Medical tourism Spain Novacorpus

Soins dentaires en Espagne – Barcelone & Valence

Plusieurs critères parlent en faveur d’un traitement dentaire en Espagne

L’Espagne est devenue une destination privilégiée des patients cherchant des prix bas et une qualité de pointe. En plus de nombreux retraités, nombre de médecins et de dentistes d’autres pays européens, profitant de la libre circulation et attiré par le climat (très) attractif de l’Espagne, ont émigré à leur tour. Il n’est donc plus rare de rencontrer des dentistes d’autres pays d’Europe installés sur les côtes espagnoles. La situation économique actuelle a eu comme effet positif de faire rester les bons praticiens qui ont gardé assez de patients pour pouvoir continuer à y pratiquer et de faire partir beaucoup de ceux qui n’étaient pas bons.

Les points positifs d’un traitement dentaire en Espagne:

  • Dentiste allemand, à Barcelone, dentiste franco-espagnole à Valence, tous deux parfaitement francophones
  • Les prix sont extrêmement bas par rapport à la Suisse (jusqu’à 80% moins cher)
  • La qualité des soins est excellente si l’on choisit bien son dentiste
  • Le nombre de retraités étrangers en Espagne est important depuis plusieurs années. Souvent habitués à une haute qualité de soins dans leur pays d’origine, ils ont contribué à améliorer celle de leur nouveau pays de résidence. Leur grand nombre permet aux dentistes d’acquérir une solide expérience (p. ex. pour la pose d’implants dentaires)
  • Un point important à aborder sans paranoïa excessive: certains dentistes français ayant eu des problèmes professionnels en France et s’étant fait radier du Conseil de L’Ordre des Chirurgiens-Dentistes de France ont parfois recommencé une nouvelle carrière en Espagne (surtout à Barcelone) après avoir fui la justice française.
    Jusqu’en 1998, l’Espagne ne demandait pas de renseignements dans le pays d’origine sur les droits de pratiques d’un dentiste demandant à exercer en Espagne. Cette grave lacune a maintenant été corrigée et un médecin radié en France n’obtient plus de droit de pratique ailleurs dans l’Union Européenne. Il convient donc de systématiquement se renseigner sur la date d’arrivée dans ce pays et de se méfier des dentistes français, d’un certain âge, établi en Espagne avant 1998.
    Pour cette raison, Novacorpus travaille avec un dentiste allemand parlant très bien français et établi à Barcelone après 1998 et, à Valence, une dentiste franco-espagnole ayant toujours travaillé en Espagne. Comme toujours, nous avons vérifié (parmi les nombreux autres contrôles de qualité) son droit de pratique. Votre sécurité est notre priorité absolue.

En savoir plus sur les dentistes et cliniques dentaires en Espagne