Qu’est-ce qu’une greffe osseuse dentaire?

Une greffe osseuse dentaire est une opération chirurgicale par laquelle on redonne à l’os de la mâchoire une forme, une largeur et une hauteur suffisantes pour poser des implants dentaires. En effet, l’absence d’une dent peut entrainer une résorption de l’os de la mâchoire. Dans certains cas il existe toutefois des solutions alternatives à la greffe osseuse.

Pourquoi recourir à une greffe osseuse pré-implantaire ou per-implantaire?

Lors de la première consultation, le chirugien-dentiste procède à un bilan pré-implantaire. Au cours de celui-ci il va effectuer une radiographie panoramique de la bouche du patient. Lorsqu’une évaluation plus poussée de l’état de l’os de la mâchoire est nécessaire, une radiographie 3D (aussi appelée scanner) est réalisée. S’il s’avère que le volume d’os est insuffisant pour poser l’implant dentaire, l’implantologue devra procéder à une reconstruction osseuse.

La greffe osseuse dentaire permet une reconstruction importante en hauteur et en épaisseur.  Elle peut être réalisée avant la pose de l’implant, on parle dans ce cas de greffe pré-implantaire. Si elle est effectuée au même moment que la pose d’implant, il s’agit d’une greffe per-implantaire. Le plus souvent réalisée sous anesthésie locale, la greffe osseuse est indolore.

Principe

Le chirurgien dentiste place le greffon osseux là où l’os n’est pas assez important. Au fur et à mesure, l’os naturel qui se forme va envahir puis remplacer l’os de la greffe. Il faut en général compter 6 mois avant de pouvoir poser un implant dentaire. Il existe 3 types de greffe osseuse dentaire : la greffe synthétique, la greffe autogène et la greffe allogène.

La greffe synthétique (ou alloplastique ou encore Bio-os) 

Elle est la plus utilisée. L’os est conçu à partir de matériaux synthétiques contenant du calcium (hydroxyapatite) et des facteurs de croissance. Progressivement, il est remplacé par l’os naturel qui se forme. Elle ne comporte aucun risque de transmission de maladies. C’est la solution la plus simple, la moins risquée et celle qui est choisie, dans un très important pourcentage de cas, par nos dentistes.

La greffe autogène

L’os est prélevé sur le patient. Pour une petite quantité, le prélèvement a en général lieu au niveau du menton, ou au niveau des dents de sagesse inférieures. Pour une plus grande quantité, le greffon est le plus souvent issu du tibia ou de la hanche. Cette solution est très rarement utilisée. Elle ne comporte pas non plus de risque de transmission de maladies.

La greffe allogène

L’os provient d’un autre être humain, le donneur. Il existe en effet des banques spéciales pour ce type de dons. Ce type de greffe est devenue exceptionnelle pour éviter les risques de transmissions de maladie. Nos dentistes ne la pratiquent pas.

Le prix d’une greffe osseuse dentaire dépend de son étendue et elle n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. Un devis est établi avant l’intervention.

Il existe toutefois d’autres techniques pour restaurer le volume osseux, comme le comblement osseux et le sinus lift.

Le comblement osseux après extraction

Si la dent est encore en place lors de la consultation, il s’agit de l’extraire puis de combler l’alvéole, c’est-à-dire boucher le trou laissé par l’extraction de la dent. Le comblement se fait à l’aide d’un biomatériau (Bio-os) qui permet le plus souvent de poser l’implant après 3 mois de cicatrisation. C’est une procédure très peu invasive. Elle est néanmoins parfois insuffisante. Dans ce cas, il faudra recourir à une reconstruction osseuse.

Les étapes du comblement osseux

comblement-osseux-dent-post-extractionnel

Le sinus lift

Le sinus est une cavité qui se trouve au-dessus des molaires et prémolaires supérieures. Du fait que le sinus se trouve sous la racine de la dent, il se peut que le chirurgien-dentiste manque de place en profondeur pour procéder à la mise en place de l’implant (il y a alors un risque que l’implant soit à moitié dans le vide du sinus puisque l’os n’est pas assez épais). Il faut alors recourir à une élévation du plancher sinusal. C’est ce qu’on appelle un sinus lift ou encore une greffe osseuse intra-sinusale pour augmenter la profondeur de l’os et y permettre la mise en place de l’implant.

Le dentiste décolle la membrane sinusienne (muqueuse recouvrant le sinus), créant une cavité dans laquelle est placée un biomatériau permettant de maintenir la membrane dans la position désirée. Les cellules osseuses du patient vont alors naturellement reformer l’os dans un délai de 3 à 6 mois.

Les étapes du sinus lift

sinus-lift-augmentation
Sinus lift

Images : NYC Holistic Wellness, sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International