12 questions sur le traitement laser des yeux

Que vous soyez myope, hypermétrope ou astigmate voire presbyte, vous pouvez aujourd’hui vivre sans lunettes ni lentilles. Le traitement laser des yeux permet de rectifier la plupart des troubles visuels. On parle de chirurgie réfractive. Cette technique a aujourd’hui 30 ans de recul et atteint son niveau de performance et de fiabilité le plus élevé jusqu’ici. 

Pour vous aider à faire votre choix en matière de correction de la vision, nous répondons aux 12 questions les plus fréquemment posées.

1)     Qu’est-ce que le traitement laser des yeux ?

Le traitement au laser des yeux (aussi appelé chirurgie réfractive) est une opération, pratiquée à l’aide d’un appareil laser et visant à réparer les troubles visuels.

Il existe différentes interventions chirurgicales qui utilisent le laser :

  • Le Lasik femtoseconde est la technique la plus pratiquée chez Novacorpus. Elle consiste à pratiquer une incision superficielle  (découpe du volet), à l’aide d’un laser (dit femtoseconde) et, ensuite, à remodeler la cornée de l’œil avec un second laser (dit excimer).À noter que la technique dite du Lasik (non femtoseconde) est dépassée, plus risquée et ne devrait plus être utilisée. En effet, le volet y est découpé par un bistouri mécanique moins précis qu’un laser.
  • La PKR, moins souvent utilisée et plus ancienne, est plus superficielle. Sans découpe du capot, elle consiste à utiliser un seul laser pour remodeler la cornée. C’est une technique de surface, utilisée principalement en seconde intention quand le Lasik femtoseconde est contre-indiqué (le plus souvent en raison d’une cornée trop fine).
  • Le ReLEx SMILE, technique plus récente n’utilisant qu’un seul laser (le laser femtoseconde) et particulièrement adaptée aux myopies.

2)   Combien coûte une opération laser des yeux ?

Dans notre clinique partenaire d’Istanbul, en Turquie, les prix sont à partir de 999 CHF par œil, incluant 3 nuits et les transferts aéroport. Dans notre clinique partenaire de Grenoble, en France, comptez à partir de 1’375 CHF par œil. Cela représente une économie qui peut aller jusqu’à 75 % par rapport aux tarifs moyens en Suisse.

Les opérations sont pratiquées par des chirurgiens ophtalmologues francophones (traducteur à Istanbul) aux références internationales. Les cliniques bénéficient d’un équipement de pointe dans les services de chirurgie. Ils répondent aux normes les plus strictes. Le suivi médical post-opératoire se fait tout d’abord sur place puis en Suisse.

3)     Vais-je avoir mal lors de l’intervention de chirurgie réfractive ?

Pendant l’opération, vous ne sentirez rien car elle est pratiquée sous anesthésie locale, des gouttes étant déposées dans les yeux. Dans les heures qui suivent, bien que la sensibilité à la douleur soit personnelle et varie d’un patient à l’autre, l’opération est considérée comme peu douloureuse.

4)     Quand puis-je reprendre le travail ?

La récupération est très rapide et nécessite seulement quelques heures. Pour au moins 90 % des patients, il est possible de reprendre le travail le lendemain de l’intervention. Aucune hospitalisation n’est requise. Toutefois, une visite de contrôle est nécessaire le jour même de l’intervention voire le lendemain matin puis, le plus souvent, à un mois.

5)     Vais-je repartir en voyant flou ?

La vision floue ne dure que quelques heures. Vous pouvez rester à la clinique quelques instants avant de repartir avec une acuité visuelle, le plus souvent, nettement améliorée. L’amélioration est alors progressive pendant quelques semaines.

6)     L’intervention laser a-t-elle un effet définitif ?

S’il arrive dans de très rares cas (moins de 5 %) qu’il faille compléter l’opération par une retouche (surtout chez les patients ayant les corrections les plus importantes), celle-ci est , le plus souvent, définitive. Notez que la grossesse et l’allaitement peuvent temporairement modifier la vision.

Fini les lentilles !

7)     Que faire avant l’opération de chirurgie réfractive ?

Vous devez consulter préalablement le chirurgien qui s’assurera que vous ne présentez aucune contre-indication. Novacorpus vous indiquera quels sont les mesures à prendre avant l’intervention ; par exemple, pendant combien de temps ne plus utiliser de lentilles de contact, ou encore les mesures à prendre le jour de l’intervention avant de venir à la clinique.

8)     Comment se passe l’opération laser ?

L’intervention chirurgicale en elle-même dure quelques secondes pour chaque œil. Les 2 yeux sont opérés le même jour, ce qui évite un décalage dans la vision.

On instille quelques gouttes de collyre anesthésiant puis on procède à l’opération.  Vous ressortez rapidement avec la prescription de gouttes antibiotiques pour éviter toute infection ainsi que de gouttes contre la sècheresse oculaire. Juste après l’intervention, la vision est souvent déjà très nette puis s’améliore progressivement pendant les semaines suivantes

9)     Quels sont les différents lasers ?

Nos chirurgiens partenaires utilisent 2 types de lasers :

  • Le laser Femtoseconde : à l’aide de très brèves impulsions, il ouvre un volet (ou capot) dans la cornée afin de permettre au second laser d’y accéder et de la sculpter.. Il est utilisé uniquement pour la technique du LASIK femtoseconde et du ReLEx SMILE.
  • Le laser Excimer : utilisé à la fois dans la technique du LASIK femtoseconde et dans celle de la PKR. Il sculpte la cornée avec précision.

10)  Y a-t-il des risques de complications ?

Avec le recul sur ces techniques, les chirurgiens ont considérablement réduit le risque de complications. Les infections et inflammations sont très limitées grâce à la prescription de collyres préventifs voire de coques de protection.

Certaines complications sont temporaires et peu gênantes : il arrive que des patients ressentent une sécheresse oculaire, également prévenue par des gouttes. Parfois, une distorsion de la vision des couleurs peut se produire durant une courte période.

Les retouches sont nécessaires dans moins de 5 % des cas.

À titre de comparaison, le port quotidien de lentilles de contact présente un taux de complications plus élevé.

11)  Quels troubles de la vision peuvent-ils  être soignés au laser ?

L’astigmatisme, la myopie et l’hypermétropie voire la presbytie, peuvent être traitées sauf si vous présentez des contre-indications..

12)  Quelles sont les contre-indications pour une opération 100 % laser ?

Le nombre de contre-indications a chuté avec l’évolution des techniques de chirurgie réfractive qui ont gagné en précision, en fiabilité et dont le risque de complications n’a cessé de baisser.

Aujourd’hui, les principales contre-indications concernent la morphologie de la cornée (sa forme et sa structure). Celles-ci sont définitives :

  • présence d’un kératokône, c’est-à-dire d’une cornée instable et bombée en forme de cône;
  • cornée manquant d’épaisseur, ce qui ne permet pas une restructuration de sa forme ;
  • certaines pathologies de l’œil préexistantes et irréversibles.

Il existe aussi des contre-indications temporaires :

  •  myopie non stabilisée depuis au moins un an ;
  • maladie auto-immune non équilibrée ;
  • grossesse ;
  • âge inférieur à 18 ans.

Pour en savoir plus, contactez-nous. Nous vous orienterons vers la technique la plus adaptée à votre besoin dans le respect de votre budget qui restera maîtrisé.